Non à la guerre ! La paix tout de suite !

1016124_10151523362430765_275288074_n

Le gouvernement AKP et le président de la République de Turquie R.T Erdogan n´ont pas digéré la victoire des forces démocratique, pacifique et du travail. Aujourd´hui, Erdogan et le gouvernement AKP conduisent tout le pays en guerre. Après le meurtre de 32 jeunes et de plus d’une centaine de blessés à Suruc, des milliers de militants de la démocratie, de la paix, et des progressistes ont été arrêté dans le cadre des opérations de police de grande envergure. En prétextant une lutte contre Daech, des positions kurdes repérées à l’avance ont été bombardées dans le Kurdistan d’Irak et de Syrie par l’armée turque. Le YPG qui combat Daech a été pris pour cible et un nombre important de civil ont été tué. Ces bombardements ont aussi causé la mort de 8 civils et blessé de nombreuses personnes dans le village de Zergele qui se situe dans la Région Fédérale du Kurdistan. Ce matin 3 personnes ont été tuées durant une opération menée à l’aide de tanks, de blindés et de tireurs d´élite, à Silopi (Sirnak) dans le quartier de Zap. Selon les premières informations parvenues, la police a même incendié certaines maisons du quartier.

Les déclarations du premier ministre Davutoglu : « L’ordre public sera maintenu quel qu´en soit le prix » ainsi que la décision du dernier conseil des ministres de renforcer la sécurité du pays sont les preuves que le gouvernement du AKP se prépare à de nouvelles opérations militaires avec les pays voisins mais aussi à prendre pour cible l’opposition politique. Cette position du AKP est la prémice d´une attaque contre la Turquie et les peuples de la région.

Nous, les organisations de jeunes de DIDF Allemagne, Autriche, France, Suisse et Hollande, de Day-Mer en Angleterre, condamnons les politiques de guerre du gouvernement AKP et appelons l’opinion publique européenne à être attentive à ces événements mais aussi à soutenir le Bloc de la Paix dans ses initiatives contre les guerres.