Nous appelons à renforcer la fraternité entre les peuples !

Capture d’écran 2015-01-08 à 18.13.30

Capture d’écran 2015-01-08 à 18.13.30

La Fédération des associations des travailleurs et des jeunes (DIDF) condamne fermement le massacre perpétré contre le journal satirique « Charlie Hebdo », le considérant comme un acte odieux et inhumain. Nous condamnons fermement l’attentat meurtrier causant la mort d’au moins 12 personnes au siège de l’hebdomadaire satirique « Charlie Hebdo ».

Cet évènement tragique survient en France dans un climat délétère d’apologie des idées racistes, islamophobes et de banalisation des idées réactionnaires véhiculées par le Front national, la droite mais aussi par des penseurs bienfaisants encensés par les médias.

Au delà de savoir qui a commis cet acte horrible, cela va malheureusement avoir comme conséquence d’alimenter les préjugés et les sentiments de haine entre les peuples de croyance différente vivants en Europe. Il est fort probable que derrière ce massacre se cache Daesh, cependant il faut noter que les conséquences politiques de cet acte horrible seront importants.

Après les attentats du 11 septembre, qui ont vu se développer les politiques instrumentalisant la religion pour diviser les peuples, et dans ce contexte actuelle de banalisation des idées réactionnaires et xénophobes partout en Europe, ce crime va d’abord profiter aux partis d’extrême droites en France et dans toute l’Europe pour déployer des sentiments de haine contre les immigrés.

Il est clair que les peuples quelque soit leur religion ne sont pas responsables de ce cette acte inhumain. Ce sont les Etats-Unis ainsi que les grands Etats européens qui ont crée de toute pièce Daesh, cette organisation radicale terroriste islamiste, et au nom de guerre perpétuelle contre le terrorisme depuis 2001, n’a eu de résultat que de renforcer les terroristes eux-mêmes qui n’ont jamais été aussi puissant qu’aujourd’hui, des lors que pour défendre leurs intérêts dans la région, ils ont été armées par les pays membres de la coalition dont la France. Ces guerres réactionnaires, à coté d’avoir provoqué la mort de centaines d’innocents, n’ont fait que de nourrir le nationalisme exacerbé, le communautarisme, la crispation et l’animosité entre les peuples qui vivaient en paix pendant des siècles dans cette région.

Les conséquences pour les populations immigrées de confessions musulmanes mais également pour toutes les couches populaires vont aussi portées sur les restrictions concernant les droits et les libertés fondamentales au nom des préoccupations de sécurité. Le plan Vigipirate a été renforcé à son dernier stade : « alerte attentat », ce qui signifiera qu’un climat de peur sera entretenu notamment par une présence militaire accrue et un renforcement du contrôle des personnes.

La DIDF luttera sans relâche contre la montée de l’extrême droite et des idées racistes qu’elles véhiculent, ainsi que les politiques nationalistes, racistes et discriminatoires. Nous appelons les peuples d’origine ethnique et de croyances différentes, tous les travailleurs, les jeunes, les intellectuels et les couches populaires à renforcer le vivre ensemble, la tolérance, la solidarité et la fraternité des peuples.

DIDF-France
 le 08/01/2015