Lycéenne menacée d’expulsion !

Madame, Monsieur,
Nous sommes élèves au lycée Marcelin Berthelot de Pantin en Seine-Saint-Denis et souhaitons attirer votre attention sur le cas d’une de nos camarades menacée d’expulsion du territoire français depuis le 15 novembre 2011. Son sort sera bientôt jugé. Etant conscient du pouvoir des médias dans notre société nous sollicitons votre intérêt d’informer afin de rendre public la situation actuelle. Nous vous invitons ainsi à venir à l’action que nous ferons ce mardi 10 janvier à 15h. Une marche est en effet prévue partant de notre lycée 110 avenue Jean-Jaurès jusqu’à la mairie de Pantin située au 84-88 avenue du Général Leclerc. Ce mouvement sera le premier à l’extérieur de notre lycée, un second suivra bientôt.

En 2003 le père de Tugce persecuté par les autorités turques en raison de son engagement est venu se réfugier en France. Trois ans plus tard, Tugce, sa mère, son frère et sa soeur ont decidé de le rejoindre. Les deux parents ont suivi des cours d’alphabétisation très rapidement, dans le but de s’intégrer. Tugce et ses frères et soeurs eux ont inséré des sections non-francophones mais sont très vite passés dans des classes «générales». Tugce est aujourd’hui élève d’une terminale STG (sciences et technologie de la gestion) sans jamais avoir redoublé une classe. Le parcours de ces frères et soeurs est identique, tout trois brillent dans leur scolarité. Aussi sérieux, motivés, qu’assidus, ils sont le symbole de l’élève modèle dans l’école de la République.
En 2010, Tugce a dû être opérée à trois reprises en raison d’une maladie génétique dont souffre également sa mère. Elle est suivie par le professeur PIGNOT à l’hôpital Cachin.Toute la famille de Tugce, excepté ses grands-parents ont aujourd’hui quitter la Turquie pour l’Allemagne et la France. La renvoyer dans ce pays serait donc la séparer de toute sa famille.

Cette histoire nous a particulièrement bouleversé, nous élèves du lycée. Il s’est crée autour de Tugce une véritable mobilisation. En démontre les 939 signatures d’une pétition auprès de sa famille, ses amis, les élèves du lycée Marcelin Berthelot, les parents d’élèves, le personnel du lycée ainsi que les enseignants. Un véritable comité de soutien s’est crée dès la prise de conscience de la situation autrement dit. Mais cela va bien au delà de notre lycée. Très tôt nous avons contacté le Réseau Education Sans Frontières qui nous ont conseillé et permis de prendre contact avec Aline Archambaud, sénatrice de la Seine-Saint-Denis. Bertrand Kern, maire de Pantin, a également adressé une lettre au préfet, tout comme Claude Bartolone, président du conseil général de Seine-Saint-Denis et député de la 6eme circonscription de notre département, et Eliane Assasassi sénatrice elle aussi.

L’engouement auprès de Tugce est donc très important, chacun autant que nous sommes voulons l’aider. Notre idéal de justice dans l’école de la République ne peut accepter le fait qu’une élève brillante -et qui en Juin passera son bac- soit menacée d’expulsion. Aujourd’hui confrontés à cela, nous défendons donc le droit de Tugce à vivre et étudier dans un pays qui est devenu le sien. Notre mobilisation est le meilleur exemple pour montrer une autre image des jeunes et de la banlieue, quoique pas forcément intéresser par la politique, nos consciences et valeurs font donc que nous soutenons Tugce. En en parlant dans les médias, ce que nous considérons comme une injustice nous permettrait de maximiser les chances pour que soit reconsidérer la demande faite par Tugce de rester sur le sol français.

En vous remerciant.
Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos sentiments distingués.

SAMMIEZ Baptiste, PILATTE Johnny, MENOLEE Nadeem.

Source: http://you.leparisien.fr/actu/2012/01/09/lyceenne-menacee-d-expulsion-12611.html